Mars : des vacances et du confinement

Café et hot cross buns

Ces dernières semaines avaient été marquées de longue date dans le calendrier : « VACANCES ». Une pause, une déconnexion avant la dernière ligne droite jusqu’à l’ouverture du Café Bulbe. Il y a une forme de culpabilité insidieuse lorsque l’on est « à son compte » à prendre du temps pour soi. Je fais tout le temps ce que je veux, pourquoi aurais-je besoin d’une coupure ?

En tant qu’entrepreneuse, les journées de travail sont souvent solitaires, et 100% des décisions à prendre reposent sur les deux mêmes épaules. Non pas que cela me rebute, j’ai toujours aimé travailler en autonomie, et, globalement, j’aime organiser librement mon travail – bien que toutes les semaines ne se valent pas en terme d’efficacité !

Même si c’est un projet « passion », on peut vite se rendre dingue à penser constamment à la même chose. Bien sûr, je gère mon agenda comme bon me semble, et je me suis ménagé beaucoup de moments de respiration depuis le début du processus à l’automne dernier. Essentiellement du temps à l’extérieur, que ce soit du sport -beaucoup de kilomètres pour vider la tête-, ou prendre soin du jardin – plonger les mains dans la terre, désherber, pailler, tailler, sont autant d’activités thérapeutiques ! Et les tests pâtisserie, même s’ils rentrent dans la case « café », sont une parenthèse manuelle toujours bienvenue.

Néanmoins , à mesure que le projet avançait sur le papier, j’ai constaté que le rythme allait accélérer. Le concret arrive : les formations, la rencontre avec les futurs fournisseurs, la sélection du matériel, et ensuite la recherche du local, les travaux… Dès lors que l’on commence à engager des frais, il est temps de foncer ! A condition d’avoir bien préparé cette dernière ligne droite avant. Je vous conterai chacune de ces étapes le moment venu, mais en attendant, Bulbe prenait donc de petites vacances.

Vacances qui ont bien sûr été chamboulées, comme le programme de chacun ! Et si la suite du calendrier est pour le moment incertaine, je me réjouis d’être encore dans cette phase préparatoire : le budget prévisionnel & moi avons déjà passé de nombreuses heures ensemble, et je n’ai que trop conscience de la fragilité des petites structures au démarrage – personne n’a inséré une ligne « COVID-19 » dans ses projections financières !

Les tests café ne sont pas chamboulés, eux : V60 et hot cross buns

Ce qui ne fait que confirmer ma conviction profonde : nous, les consommateurs, avons un rôle capital à jouer, en choisissant où et à qui l’on distribue notre argent. Soutenons les artisans, les petits producteurs & productrices, consommons les produits cultivés ou créés avec passion et respect des hommes et de la planète !

Confiné-es, avons-nous déjà eu autant de temps pour penser nos achats ? Certaines options ne sont plus disponibles, certes, mais de nombreuses initiatives ont été mises en place.

  • nombre de producteurs dépendent des marchés pour écouler leur stock. En leur absence, d’autres solutions pour s’approvisionner en produits frais sont à retrouver sur « Vive le Marché Vert » : idée géniale, il s’agit d’une carte collaborative qui recense les options partout en France ! Si vous ne connaissez pas les structures autour de chez vous, ou que votre solution habituelle est devenue indisponible, vous pouvez vous y référer : paniers de légumes & fruits, vente à la ferme sur commande, livraisons… explorez les options ! La liste n’est pas exhaustive, alors, si vos solutions locales n’y figurent pas, ajoutez-les !
  • pour les établissements qui ont du fermer leurs portes, quelques moyens d’apporter son soutien :
  • une commande en ligne, à récupérer à la fin du confinement, qui fera une belle surprise (oui parce que d’ici-là, on aura oublié qu’on attendait un paquet !) ;
  • chez ceux & celles qui en proposent, pensez à la carte cadeau : un petit boost de trésorerie pour eux, et quelque chose à planifier pour « l’après COVID » pour nous !

N’hésitez pas à partager vos idées & conseils, restez bien au chaud chez vous et prenez soin de votre jardin !

Un avis sur « Mars : des vacances et du confinement »

  1. Hello Ysé, Belle reprise après ce temps de Vacances ! Eh oui Covid 19 n’était pas dans ton planning excel !…
    Mais je sais que cela ne va pas te décourager… Prends soin de toi et ton chéri pour faire de bons cafés et de bons petits plats…
    Bisous de ta Marraine qui n’a pas de baguette magique pour débloquer ce temps de pause obligatoire… mais qui peut amener à réfléchir sur notre mode de fonctionnement !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :